Le tango argentin dans ma vie …

Le tango argentin est avant tout lié à une rencontre humaine avec Rodolfo Dinzel ,  auteur du livre « Le tango … Cette anxieuse recherche de la liberté »  avec qui je me forme à Paris (tango et théatre)  et à Buenos Aires de 1996 à 1999. Tout d’abord attirée par la théatralisation de cette danse , je me tourne trés vite vers son intériorité et son intimité. J’axe ma recherche autour de la relation , la connexion, le partage de l’équilibre et l’écoute.

De l’apprentissage à la transmission …

J’enseigne depuis les années 2000 avec Laurent de Chanterac, partenaire de cœur en France et à l’étranger. Ma pédagogie est nourrie de différents outils puisés notamment dans la technique Matthias Alexander et dans mon parcours théâtral. J’interviens également comme formatrice:

  • Auprès des acteurs en développant des séminaires autour du tango et l’écoute , « la présence …un mouvement infini . ».( Ecole de Théatre Pierre debauche ) en 2021
  • Auprès de managers sur la posture manageriale ( ASEI)
  • Auprès d’universitaires sur la pédagogie de l’écoute …Centrale des IUT ( Noirmoutiers)

Le tango devient un prétexte pour aller à la rencontre du corps, accompagner les personnes vers un mouvement fluide, global, plus libre tout en les invitant à se connecter à leur propre intimité.

Je me consacre aujourd’hui à ma nouvelle création théâtrale, me forme à la technique Alexander et musicalise les soirées de la milonga Dos à Toulouse.

DJ

Je musicalise des milongas hebdomadaires dans différents lieux de Toulouse depuis les années 2000.
En 2017, je participe au festival Artefacto à Albi et au festival de Tarbes.
Je me plais à raconter des histoires, à suivre l’énergie et la fluidité d’un bal , à jouer avec les époques …
Pour moi, musicaliser appelle un engagement personnel, une certaine créativité.

« C’est jubilatoire lorsque le choix musical va rentrer en résonance avec l’énergie et l’envie des danseurs. »

Site de Christine Caminade